samedi 23 janvier 2010

jean SENAC


c'est par le plus grand des hasards que j'ai fait ta connaissance au détour d'un film, l'histoire m'a émue et bien calée dans un coin de ma mémoire j'ai su la conserver afin qu'elle puisse resservir le moment venu.
c'est en faisant des recherches sur mon pays natal que ton nom à ressurgit la connexion fut immédiate et c'est en lisant cette phrase :
"je suis algérien d'origine française" que j'ai pu mettre tes mots sur mes maux .
je suis une algérienne d'origine espagnole de nationalité française et oui l'un n'empêche pas l'autre,quoi de plus vrai, c'est sure je le savais c'est toi qui me l'a soufflé dans le creux de mon âme.
ballotée d'invasions en immigration, originaire d'un pays ou tout résonne comme un avant gout d'Afrique je lisais enfin la vérité sur mon état.
cette souffrance au fond de moi c'était cela sans le savoir,cette étrangère sans coutumes c'est bien moi, je suis une apatride sentimentale ne possédant totalement aucune de mes deux langues nourricière et c'est la France qui m'a fourni un langage,j'aime parler et écrire le français, entendre parler arabe et me souvenir du langage de mes grands mères.
savant mélange de l'orient et de l'occident, brune comme une andalouse d'où me viennent mes penchants de quel pays ai-je hérite ce gout pour les vêtements amples les bracelets d'argent s'entrechoquant au moindre de mes gestes, les cactus et la lecture par la fin.
jean Senac, homme ayant choisit son pays malgré la difficulté d'y vivre, peut être nous sommes nous croisés.
je lirais tes livres pour connaitre tes secrets et j'irai sur ta tombe pour y deposer un bouquet afin que tous sachent que tu existes encore.
http://www.algeria.strabon.org/portal/rubrique.php3?id_rubrique=8

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une erreur est survenue dans ce gadget